Accueil  Plan du site  | 

bandeau
Sillons, le site de la famille Madoré

Accueil > Famille Madoré > Origines de notre patronyme

Étymologie de notre patronyme

À ce jour et grâce aux contacts épistolaires et téléphoniques que j'ai eus avec des Madoré de plusieurs régions de France, j'ai pu recenser deux étymologies différentes de notre nom :

Roger Madoré, intendant de lycée en retraite, qui habitait à l'époque Lorient, m'a communiqué, en 1988, une étymologie bretonne que lui ont fournie des anciens de la région de Guéméné et Cléguérec (Morbihan) :
mad - dour - eu = "l'endroit de la bonne eau"
L'un de nos ancêtres vécut-il près d'une source renommée ? Était-il marchand d'eau, à moins que ce ne fût sourcier ? Il est exact en tous cas que notre patronyme est parfois orthographié "madouré" dans les archives de Mûr-de-Bretagne.

Gérard Madoré, professeur de collège en Eure-et-Loir, jusqu'à l'été 96, enseigne maintenant dans le Morbihan. C'est un retour aux sources car son arrière-grand-père avait quitté Pont-Quémer (dans la commune de Mûr-de-Bretagne) vers 1870 pour accomplir son Tour de France de menuisier. Il fit souche en Eure-et-Loir. Gérard, qui s'intéresse lui aussi à la généalogie, a découvert auprès d'un scientifique rennais une étymologie différente, mais bretonne elle aussi, de notre patronyme :
mat woret = "de bon secours"
Est-ce un surnom attribué autrefois sur un champ de bataille à un de nos ancêtres précurseur d'Henri Dunant ?

Blason moderneEn me référant aux hypothèses qui précèdent, je me suis risqué à imaginer ce que pourrait être le blason de notre famille : à droite, ces lignes ondulées évoquent la "bonne eau" et à gauche, cette muraille crénelée est symbole de secours, de protection.
Vos compétences et vos idées en la matière seront les bienvenues : elles me seront "de bon secours".

Bonne eau ou Bon secours ? Une chose au moins semble certaine : le début de notre nom a pour origine un terme breton (mad ou mat) qui signifie "bon".Tout un programme !


John Madore, originaire de Toronto mais vivant dans la région parisienne, me signale dans un courrier du 1er mai 1997 que notre nom "apparaît parfois dans la littérature du Moyen-Âge notamment dans le célèbre roman de T. Malory "Le morte d'Artur" (Le titre est en ancien français mais le texte est en anglais). Sir Mador(e) y était un chevalier du Roi Arthur"

blason ancienVoici, pour terminer cette étude sur notre patronyme, un blason porté dans le passé par un Madore "de sable à sept besants-tourteaux partis d'argent et de gueules et placés trois sur trois sur un".

 |  Accueil  Plan du site 

Jean-Luc Madoré - 9 rue Abbé Guinard - F 22950 TRÉGUEUX - Tél : 00 33 (0)2 96 71 27 15

Les textes et images de ce site sont la propriété de l'auteur. Aucune utilisation intégrale ou partielle du site ne peut se faire sans son accord écrit.

 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS2